Articles de Presses

La Garage Solidaire du Hainaut bénéficie d’une certaine notoriété et parait régulièrement dans la presse locale.

Presse

  • Nouveau garage solidaire, nouveaux services, à Denain et Anzin, Convergences plurielles met le turbo

    Nouveau garage solidaire, nouveaux services, à Denain et Anzin, Convergences plurielles met le turbo

    Convergences plurielles fait des petits. L’association denaisienne accouche, pour cette rentrée, d’un nouveau Garage solidaire à Anzin et d’un vaste projet de services qui pourrait enfin voir le jour. Le tout, teinté d’écologie et d’insertion, au service – encore et toujours – de la mobilité.

    Après presque un an et demi d’existence, le premier Garage solidaire du Hainaut de l’association Convergences plurielles confirme son envol. Avec toujours plus de boulot, en perspective, pour cette rentrée 2015.

    « On fait peau neuve »

    Soufiane Iquioussen et ses acolytes sont dans le dur. Ils doivent libérer rapidement une des deux cellules qu’ils occupent, aux Pierres blanches. Le Garage solidaire denaisien, premier du nom, ne déménage pas – seuls les bureaux et l’accueil, désormais directement dans la cellule mécanique – mais avec l’arrivée d’un second à Anzin, dès le 1er octobre (lire ci-contre), l’association se réorganise.

    « À votre service »

    De son petit nom raccourci AVS, le dernier né de Convergences plurielles est encore en partie en projet. Il s’agira de plusieurs services en lien direct avec les Garages solidaires : nettoyage auto, transports alternatifs et vélos. L’activité de nettoyage – « écologique et sans eau, à base de produits non nocifs pour l’environnement », assurent-ils – pourra se faire dans leurs locaux ou directement chez les particuliers ou professionnels qui le sollicitent. Un service ouvert au grand public, dont le prix variera en fonction des ressources des clients. Au chapitre des transports alternatifs – encore au stade de projet mais qui pourrait voir le jour dès cette fin d’année – il s’agirait, en lien avec les collectivités, de proposer des transports à la demande ou navettes en complément du réseau existant : « On souhaiterait, par exemple, pallier l’absence de tram ou de fréquence de bus, dans certaines communes, pour des personnes âgées ou autres qui nécessitent un moyen de locomotion mais n’en ont pas la possibilité », détaille le directeur du garage. Un service, là encore, animé par des salariés en insertion. Comme pour le dernier volet, celui de vélos en libre-service qui seraient mis à disposition de tous aux stations de tram de Transvilles. Nous y reviendrons prochainement.


     


    Date :
    Le 29 Août 2015

    Extrait : La Voix du Nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr

  • Garage solidaire de Denain : un an après l'ouverture, ça roule ?

    Garage solidaire de Denain : un an après l'ouverture, ça roule ?

    Il y a à peine plus d’un an, les apprentis du Garage solidaire du Hainaut donnaient leurs premiers coups de clés. Aujourd’hui, avec plus de 400 adhérents et de 700 interventions, la mécanique semble bien huilée.

    Le projet permet à ceux qui n’en ont pas les moyens d’entretenir, réparer (et bientôt acquérir) un véhicule à moindre coût. En somme, faciliter l’accès à un outil quasi indispensable de notre quotidien. C’est la mission que s’est fixée Convergences plurielles, la jeune association en charge du premier (et bientôt plus unique) Garage solidaire du Hainaut : « Que ce soit clair, on n’est pas là pour fidéliser des clients et encore moins concurrencer les garages. On est un tremplin pour ceux qui n’ont pas les moyens. »
     
    Forcément, le jeune directeur du premier Garage solidaire du Hainaut – celui propulsé par l’association Actions citoyennes et une mention spéciale Talents des cités raflée au Sénat en 2013 – peut se le permettre.

    C’est sûr, la première année aura été aussi éprouvante que la conception du projet (plus d’un an, en amont). Mais avec un succès qui ne fait que croître – 439 adhérents, 777 factures établies depuis l’ouverture – et la possibilité (enfin) de lancer la vente de véhicules, il y a de quoi être optimiste. Ajoutez à cela des projets d’envergure (l’ouverture d’un nouveau garage et de nouvelles activités) et de gros coups de projecteurs de médias nationaux.

     


    Date :
    Le 25 Avril 2015

    Extrait : La Voix du Nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr

  • Un garage solidaire à Denain

    Un garage solidaire à Denain

    Faire réparer son véhicule ou en acheter un à très faible coût ? C'est possible, grâce à Soufiane Iquioussen, qui a créé le Garage solidaire du Hainaut à Denain.

     

    Il s'agit d'une entreprise d’insertion et d'un lieu d’apprentissage, où réparations et entretiens seront assurés par des demandeurs d’emploi en formation professionnelle. Soufiane Iquioussen contribue ainsi à faciliter la mobilité des publics en insertion.

     

    Le garage solidaire propose des services qui permettent aux personnes bénéficiant de minimas sociaux ou percevant de faibles revenus de retrouver un véhicule fiable, à coût accessible, et ainsi permettre l’accès à un emploi, une formation, aux soins, et plus globalement faciliter le quotidien.

     

    Le garage solidaire est également un chantier d’insertion (Structures d’insertion par l’Activité Economique) qui permet une redynamisation vers l’emploi grâce à un accompagnement technique et socio-éducatif.

     

    Les salariés sont suivis par un encadrant technique et une conseillère en insertion socioprofessionnelle.

     

     


    Date : Le 22 Juin 2014

    Extrait : France Inter

    Liens : http://www.franceinter.fr

  • Anzin : le Garage solidaire du Hainaut était au forum de la prévention routière

    Anzin : le Garage solidaire du Hainaut était au forum de la prévention routière

    « Ouvert depuis le 15 avril donne sa chance à huit salariés en contrat aidé, encadrés par trois salariés plein-temps.

     

    Nos stagiaires ont des contrats de six mois renouvelables trois fois soit deux ans maximum, explique Fatima responsable de réinsertion au sein de l'association. Ils ne sont pas obligés d'avoir un projet dans la mécanique, le but de garage solidaire est surtout de les réinsérer dans la vie active. »

     

    Ouvert aussi à tous en Self Garage

     

    Garage Solidaire accueil les véhicules des demandeurs d'emploi, bénéficiaires des minima sociaux et salariés des SIAE (Structure de l'Insertion par l'Activité Économique), mais c'est aussi un Self Garage ouvert à tous. « Le self-garage c'est uniquement le samedi et sur inscription pour les adhérents, rappelle Fatima, dans ce cas chacun peut utiliser le matériel pour réparer ou entretenir son véhicule.

     

    Dans ce cas nous proposons des devis gratuits, le client paie le forfait présence du mécanicien conseil et les pièces car nous nous devons de fournir des pièces homologuées pour la sécurité. Nos clients peuvent aussi venir pour un précontrôle technique ».

     

     


    Date : Le 16 Juin 2014

    Extrait : La voix du nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr/

  • À Denain, un garage solidaire envers ses clients et salariés

    À Denain, un garage solidaire envers ses clients et salariés

    Après plus d'un an de travaux et de recherches, le premier Garage solidaire du Hainaut a ouvert ses portes ce lundi, sur le site des Pierres blanches de Denain. Visite des lieux.

     

    Ça y est, c'est officiel, le projet est devenu réalité. Ce premier « Garage solidaire du Hainaut », projet d'une bande de jeunes denaisiens d'Actions citoyennes, devenu association et mis sous les projecteurs après un grand prix national et mention spéciale 2013 des Talents des cités. L'équipe de onze embarquée dans l'aventure vient d'ouvrir, cette semaine, ses deux cellules de l'hôtel d'entreprises des Pierres blanches de Denain.

     

    Pour la réparation, l'entretien (et la vente dès septembre) de véhicules. Des prestations à bas prix réservées à des personnes en situation de précarité, sélectionnées au préalable par les structures compétentes (lire ci-contre). Et réalisées par huit salariés, femmes et hommes, avec ou sans expérience en mécanique, mais tous en recherche d'emploi.

     

    Un premier pas pour un projet qui concerne tout le Valenciennois et qui vise, alors que toutes les machines ne sont pas encore installées à Denain, à s'étendre sur l'ensemble du territoire.

     

     


    Date : Le 13 Mai 2014

    Extrait : La voix du nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr/

  • Les promoteurs du Garage solidaire de Denain ont rencontré le président Hollande

    Les promoteurs du Garage solidaire de Denain ont rencontré le président Hollande

    Mardi, Soufiane Iquioussen et Anass Rifki, respectivement directeur et trésorier, du Garage solidaire du Hainaut implanté aux Pierres Blanches de Denain ont passé la journée à Villiers-le-Bel, dans un institut d'apprentissage.

     

    Avec cinq autres jeunes créateurs d'entreprise et une vingtaine de porteurs de projets juvéniles, ils ont été accueillis par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

     

    Un peu plus tard, l'assemblée a été rejointe par le président François Hollande. Soufiane Iquioussen a pu raconter l'aventure de son projet de garage solidaire, évoquer le cruel chômage des jeunes à Denain (plus de 40 % des moins de 25 ans) et intervenir sur les questions de mobilité, véritable frein à l'emploi. Le chef d'État a été très à l'écoute des différents témoignages et des difficultés sur le terrain. Il a évoqué la mise en place d'un guichet unique et la possibilité d'un statut pour les étudiants entrepreneurs.

     

    François Rebsamen, ministre du Travail, a montré grand intérêt à l'exemple denaisien. Il est même reparti avec la carte de visite de ses promoteurs, avec l'idée de dupliquer l'idée dans sa région de Dijon.

     

     

     


    Date : Le 06 Mai 2014

    Extrait : La voix du nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr/

  • Le (premier) Garage solidaire du Hainaut ouvrira en mars aux Pierres blanches de Denain

    Le (premier) Garage solidaire du Hainaut ouvrira en mars aux Pierres blanches de Denain

    Depuis que nous vous dévoilions le projet, en juin 2012, il s’en est passé pour la jeune équipe porteuse du Garage solidaire du Hainaut.

     

    La naissance d’une association, des financements publics bouclés, un local trouvé… Et puis, bien sûr, cette visibilité nationale que leur aura offerte la mention spéciale du prix Talents des cités, au Sénat. De quoi retarder l’ouverture de l’atelier, auparavant estimée à ce mois de janvier, à courant mars. D’autant que la dernière ligne droite s’annonce chargée...

     

    Prenez des jeunes motivés d’Actions citoyennes, un projet, de l’acharnement et vous obtiendrez une récompense nationale et un projet économique et social sur le point d’aboutir. Soufiane Iquioussen, Nejma Lazreg, Anass Rifki, Baptiste Murcia ou le président de leur association, Ali Janan, entre autres, défendent leur Garage solidaire du Hainaut depuis le printemps dernier. Des innombrables dossiers administratifs au podium du Sénat, les jeunes du Denaisis, regroupés sous l’étendard de leur jeune association, Convergences plurielles, s’apprêtent à pendre la crémaillère.

     

    Celle d’un garage dit « solidaire », parce qu’il vise à retaper des véhicules légers ou utilitaires pour ceux qui en ont le plus besoin. Le tout en créant des emplois.

     

     


    Date : Le 12 Janvier 2014

    Extrait : La voix du nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr/

  • À Denain, Soufianne Iquioussen réinvente la solidarité mécanique

    À Denain, Soufianne Iquioussen réinvente la solidarité mécanique

    A tout juste 28 ans, Soufianne Iquioussen a déjà plusieurs vies derrière lui. Ouvrier du bâtiment, entrepreneur en papeterie, il s’apprête à lancer pour début 2014, un garage solidaire pour le Valenciennois. Depuis son enfance, Soufianne Iquioussen élève des chèvres et des poneys sur les terres familiales.

     

    « Comment on peut abandonner une qualité de vie pareille ? » Le brouillard du matin commence à se lever sur Lourches. Au milieu de l’ancienne friche industrielle d’EDF, des chiots et un troupeau de chèvres batifolent sous les regards dépassionnés de quatre moutons. À 28 ans, Soufianne Iquioussen jure qu’on ne l’y reprendra plus à partir tenter sa chance à Paris : « Ici, on mange sainement. On ne passe pas des heures dans les transports. Tout ça me manquait. »

     

    En 2010, le jeune homme est parti à la capitale pour créer une société d’articles en papeterie. Depuis son retour, il y a un an, Soufianne Iquioussen veut faire bouger les choses. En janvier 2012, à la veille de l’élection présidentielle, il enchaîne les réunions, débats, porte à porte dans le Valenciennois avec Actions Citoyennes, une association pour retisser des liens entre le politique et le citoyen.

     

    « Tout le monde fait le même constat : ça ne va pas. C’est pour ça qu’on emmène des jeunes voir l’Assemblée nationale, voir les conseils municipaux, parler avec les politiques. »

     


    Date : Le 28 octobre 2013

    Extrait : La voix du nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr/

  • Lauréat National TALENTS DES CITES 2013

    Lauréat National TALENTS DES CITES 2013

    Après une formation universitaire en Sciences de la Vie et de la Terre, Soufiane IQUIOUSSEN officie durant 3 ans comme assistant d’édition free lance lance avant de créer et lancer sur le marché « Qantara », une gamme de papeterie au graphisme inspiré de la culture arabo-musulmane.

     

    L'idée _ Ouvrir un garage solidaire où les personnes en situation de précarité peuvent faire réparer et entretenir leur véhicule à moindre coût.

     

    La réparation et l’entretien d’une voiture coûtent cher. Un coût d’autant plus inaccessible pour des foyers aux revenus modestes. Celui-ci constitue souvent un frein à la mobilité pour des étudiants, des bénéficiaires de minima sociaux, des personnes âgées ou des foyers monoparentaux. Une situation que Soufiane IQUIOUSSEN a pu rencontrer dans son entourage et qui lui a donné l’idée d’ouvrir le GARAGE SOLIDAIRE DU HAINAUT.

     

    Ce garage associatif qui ouvrira ses portes au début de l’année 2014 sera une entreprise d’insertion et un lieu d’apprentissage, où réparations et entretiens seront assurés par des demandeurs d’emploi en formation professionnelle. Le jeune denaisien a bien d’autres projets pour sa future association, comme la vente solidaire de voitures d’occasion ou la location d’emplacements et de matériels de mécanique, la sensibilisation à l’éco-conduite...

     

    Il est accompagné dans ses démarches par la BGE Hauts-de-France (dispositif CitésLab).


    Date : Le 20 Octobre 2013

    Extrait : Talents des Cités

    Liens : http://www.talentsdescites.com/

  • Actions citoyennes récidive: un futur garage solidaire à Denain?

    Actions citoyennes récidive: un futur garage solidaire à Denain?

    Avec seulement un an et demi d'existence au compteur, Actions citoyennes ne manque pas d'audace. Ni de projets. Dernier bébé en date, un « garage solidaire du Hainaut » pour retaper des véhicules légers ou utilitaires, pour ceux qui le nécessitent le plus, tout en créant des emplois. Un projet si bien ficelé qu'il a déjà été récompensé deux fois. Reste, aujourd'hui, à trouver des financeurs…

     

    Souvenez-vous. En février 2012, quelque mois avant les législatives, ils ont peut-être frappé à votre porte pour vous exhorter à déposer un bulletin dans les urnes. Peu après la campagne anti-abstention, vous avez peut-être suivi le débat qu'ils ont organisé entre les candidats denaisiens. Des mois plus tard, grâce à eux, vous avez peut-être causé politique sur un coin de comptoir du Lutécia, avec Gilles Pargneaux ou Michel Lefebvre, un soir de café citoyen. Bref, en une seule petite année et demie d'existence, Actions citoyennes, efficace, aura su s'installer dans le paysage associatif (et politique) denaisien.

     

    L'association revient, cette saison, avec un nouveau café citoyen animé par Valérie Létard, le 4 juillet ; des visites d'institutions et un retour de la campagne anti-abstention, également, à la rentrée. Reste – et c'est peu dire – à poursuivre un projet phare pour l'association : la création d'un garage solidaire du Hainaut.


    Date : Le 21 Juin 2013

    Extrait : La voix du nord

    Liens : http://www.lavoixdunord.fr/

Visualiser d'autres articles de presse


03 27 44 61 91

SIRET : 521 334 599 00029


Antenne de Denain

Habitants de la communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut

ZAE les Pierres Blanches - 60 rue Louis Petit
59220 DENAIN
Tram : T1 - arrêt Jean Durieu

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi : 9h à 12h - 13h à 17h

Self garage le samedi : 10h à 17h


Antenne d'Anzin

Habitants de la communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole

76 rue Jean Jaurès
59410 ANZIN
Tram : T2 - arrêt André Parent

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Lundi au Vendredi : 9h à 12h - 13h à 17h

Voir la carte sur google map